Comment bien protéger ses enfants avec Isracare

Effectuer son Alyah est une décision qui ne concerne pas uniquement soi-même, mais également, et surtout, ses enfants. Que l’on monte en Israël avec ses enfants ou qu’ils naissent sur place, les aspirations, les rêves que l’on fait pour eux sont ceux d’une vie meilleure, plus proche de ses valeurs et de son identité. Si ces rêves sont bien présents, les inquiétudes le sont aussi. Pour tout parent, le bien-être et la santé de sa progéniture focalisent toute l’attention.

En montant depuis la France, la question de pouvoir retrouver un niveau de couverture équivalent reste un questionnement, et il n’est pas rare de constater l’existence d’une Aliyah Boeing “médicale”.
L’intégration de votre famille passe également par son inclusion dans le tissu médical israélien.
La médecine israélienne constitue l’une des meilleures médecine mondiale, et le système de santé israélien a été classé 4ème par Bloomberg en 2013, juste derrière le Japon, Singapoure et Hong-Kong… et loin devant la France.

Bien protéger ses enfants

Au moment de la naissance de votre enfant ou dès votre souscription avec Isracare, il est impératif de les couvrir spécifiquement. Il s’agit, encore une fois, de pallier les manquements du système de couverture de la koupa holim à laquelle vous êtes inscrit.

 

Être présent pour son enfant

En cas de maladie grave, l’un des parents se trouvera sans doute obligé de quitter son travail. Cette perte peut être compensée. Pour un enfant entre 0 et 17 ans, un coût mensuel de 0,83 shekels par mois permettra de toucher un montant de 10,000 shekels. Si vous multiplié par deux, trois ou cinq la cotisation de 0,83 shekel, le montant alloué sera alors de 20,000 shekels si vous payez 1,66 shekels par mois, 30 000 shekels pour 2,49 shekels et 50 000 shekels pour 4,15 shekels.

Vous décidez librement du montant.

 

Pour votre enfant, les meilleurs soins

Les problématiques rencontrées par les patients adultes se retrouvent accrues lorsqu’il s’agit de son enfant. L’exemple le plus criant reste celui des soins liés au traitement du cancer. Les médicaments remboursés par la Koupat Holim rentrent dans un cadre très strict… trop strict.

Il est courant de voir le corps médical administrer un produit qui a démontré sa capacité général à lutter contre les cellules cancéreuses, et qui est couvert par l’assurance maladie. Cependant, contre des cancers spécifiques, il est nécessaire d’adapter le traitement avec une prescription est bien plus onéreuse, et donc non prise en charge par la Koupat Holim.

Pour un parent, il est impensable de ne pas pouvoir avoir accès à ce qu’il y a de plus efficace pour son enfant, surtout lorsque les enjeux sont si graves.

 

Comprendre parfaitement la situation médicale de votre enfant

La santé de votre enfant passe nécessairement par une parfaite compréhension du parcours médical. Les interlocuteurs francophones d’Isracare seront vos guides tout au long de ce chemin, afin de vous expliquer les étapes à suivre en terme d’assurance. Ils vous soulageront du poids lié à l’incompréhension et au doute dûs aux difficultés de maîtrise de la langue.

A chaque étape, n’hésitez pas à contacter votre agent Isracare, car assurer c’est aussi vous rassurer.

 

Avec Isracare, la protection totale pour vos enfants

Ces dilemmes disparaissent avec la couverture Isracare. Vous savez que vos enfant auront accès aux meilleurs traitements, sans la moindre concession.

Vous pouvez ainsi vous focaliser sur l’essentiel: la guérison.

 

Leave Comment